Détecteur de fumée : dépense obligatoire inutile ou réel intérêt?

Depuis quelques années, les détecteurs de fumée fonctionnels sont obligatoires dans chaque logement.

Maintenant que nous avons un peu de recul, est-ce que cela valait vraiment le coup? La réponse est un grand oui. Rappelons tout de même que la France, c’est 1 incendie domestique toutes les deux minutes en moyenne. Cela fait plus de 263 000 accidents, qui causent plus de 10 000 blessés et 100 morts. 70% de ces problèmes ont lieu la nuit, donc quand les gens dorment. Donc oui, avoir un détecteur fonctionnel prend du sens.

Où installer le détecteur de fumée ?

Il y a des normes pour cadrer l’installation. Il faut un détecteur par étage et idéalement, à moins de trois mètres des portes des chambres. L’idéal est le placer au plafond, en plein milieu du couloir. Si vous faites le choix de le mettre au mur, gardez une distance minimale de 30 cm avec le plafond.

Ciblez idéalement les endroits situés entre les pièces à risque (la cuisine par exemple) et les zones de vie. Avoir un détecteur de fumée au-dessus de sa porte d’entrée n’a aucun intérêt…

Il y a des zones à éviter :
– les zones trop froides, inférieures à 4°C, ou trop chaudes, supérieures à 40°C
– les lieux humides ou trop exposés comme la cuisine ou la salle de bain
– les angles des pièces
– les endroits peu ventilés

A titre informatif, l’usage d’un détecteur de fumée est obligatoire dans les lieux d’habitation. Ce n’est en revanche pas le cas dans les locaux professionnels et commerciaux, malgré le risque réel encouru. Il est donc conseiller de les équiper également.

Entretenir et tester un détecteur de fumée

Connaissez-vous la première cause de panne des détecteurs de fumée? Je vous le donne en mille : les piles vides. La plupart des détecteurs fonctionnent aux piles 9v. Vous pouvez en trouver facilement dans le commerce et sur internet aussi, ayez-en toujours quelques unes d’avance. Une alarme se déclenchera si la pile arrive en fin de vie pour prévenir l’occupant.

En ce qui concerne l’entretien, il est recommandé de retirer la poussière de votre détecteur une fois par mois a minima. Et de le nettoyer intégralement avec un chiffon humide chaque année, à l’extérieur comme à l’intérieur du boitier.

Si votre logement est en location, cet entretien est à la charge du locataire, tout comme le remplacement des piles.

Une fois le nettoyage terminé, vous pouvez tester le fonctionnement du détecteur de fumée en appuyant 20 secondes sur le bouton situé à l’extérieur du boitier. Un simple bip signifie que le détecteur est parfaitement fonctionnel.

Et voilà, on a fait le tour ! Le détecteur de fumée est un dispositif simple, donc comme vous le constatez, l’installation et l’entretien sont très rapides. Ne les négligez pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *