Entretenir et ramoner sa cheminée

Avoir une cheminée est l’un des meilleurs moyens d’affronter le froid lorsque l’hiver survient.

Si comme moi, vous préférez la chaleur douce du feu de bois à la chaleur sèche des radiateurs électriques, alors vous avez une cheminée chez vous.

Toutefois, pour réellement en profiter, il est important de l’entretenir et cet entretien passe nécessairement par le ramonage.

Pour cet article, j’ai fait appel à un professionnel. Lui et moi vous indiquerons le matériel nécessaire au ramonage, la procédure, et les risques encourus si vous ne procédez pas au nettoyage régulier de vos conduits.

Quel est le matériel nécessaire pour ramoner sa cheminée ?

Le ramonage de la cheminée n’est pas une tâche qui se fait à la main. Même si vous êtes animé par toute la volonté du monde, il vous faut un certain nombre d’outils pour vous y aider.

Le kit de ramonage (enrouleur + brosse)

Encore appelée hérisson, la brosse à cheminée est le premier outil dont a besoin le ramoneur pour accomplir sa mission. Généralement, on se procure un kit de ramonage, qui contient l’enrouleur et la brosse (voir le site kitderamonage.fr pour plus d’information).
Elle peut être en plastique ou en métal, mais l’essentiel est qu’elle s’achève pa
r une extrémité semblable à un hérisson.

Il est important que sa taille et son matériau soient adaptés au type de cheminée que vous avez pour plus de praticité.

Un tube d’extension

Ce tube est généralement destiné au hérisson. C’est grâce à elle que vous pourrez nettoyer toute la longueur du conduit de votre cheminée.

Une échelle

Pour ramoner votre cheminée, vous devez nécessairement arriver jusqu’à elle. L’échelle vous y aidera. Toutefois, il faudra veiller à ce qu’elle soit assez longue, mais très stable pour éviter les chutes.

Une bâche en plastique

En nettoyant votre cheminée, vous risquez de salir votre maison. La bâche vous permettra donc de régler ce problème. Il est aussi possible de la remplacer par une toile de protection.

Des vêtements de protection

Il est nécessaire de vous protéger avant d’entreprendre le travail. Veillez donc à vous munir d’un masque, de lunettes et de gants de protection.

Vous aurez également besoin d’un balai et d’une pelle, de même que d’une corde lestée et d’une petite brosse à poils durs.

Comment ramoner sa cheminée ?

Lorsque vous disposez de tout le nécessaire, il vous faudra avoir la technique pour un meilleur rendement. Vous devez pour cela, suivre certaines étapes.

La préparation

Pour ramoner votre cheminée, vous devez d’abord porter vos vêtements de protection. Ensuite, protégez le sol de votre intérieur avec la bâche. Par la suite, vous installerez une échelle et grimperez sur le toit.

L’assemblage du hérisson et la section du tube pour nettoyer le conduit

En premier lieu, vous devez monter la toute première section du tube sur votre hérisson. Une fois que c’est fait, vous n’aurez plus qu’à la plonger dans le conduit de la cheminée et nettoyer en effectuant des mouvements de vas et viens.

Vous pourrez par la suite en monter une autre et nettoyer jusqu’à ce que vous ramoniez tout le conduit.
À défaut de procéder de cette manière, vous pouvez opter pour la méthode de la corde lestée. Il vous suffira donc de l’attacher au hérisson que vous plongerez par la suite dans le conduit. Vous nettoierez de cette manière le conduit en faisant monter et descendre votre brosse.

Le Nettoyage du foyer

L’entretien de la cheminée ne se limite pas au ramonage du conduit. Après cette première phase, il est question de descendre vous occuper du foyer.

Pour cela, servez-vous de la petite brosse à poils durs afin de nettoyer tous les recoins du foyer de votre cheminée.
Il s’agit des parties que vous n’avez pas pu nettoyer avec votre hérisson.

Ensuite, ouvrez la petite trappe qui se trouve sur la base de votre cheminée. Puis, à l’aide de la pelle, ramassez tous les résidus et versez-les dans un seau que vous aurez prévu à cet effet.

Retirer la bâche

À l’aide du balai et de la pelle, ramassez tous les résidus qui se sont déposés sur la bâche avant de la retirer.
À la fin, vous n’aurez plus qu’à vous débarrasser de tous les déchets, selon les dispositions prévues par la loi en matière d’hygiène et de protection de l’environnement.

Il est important de préciser qu’il existe également une méthode chimique de ramonage.

Pour en faire usage, il vous suffit d’acheter dans le commerce, des bûches ramoneuses que vous introduirez dans le conduit de votre cheminée.

Grâce aux produits chimiques qu’elles contiennent, elles nettoieront votre cheminée par combustion.

Quels sont les risques de ne pas ramoner sa cheminée ?

Le fait de ne pas ramoner votre cheminée peut avoir des conséquences très lourdes. Cela expose non seulement votre vie, mais également celles de vos proches et de vos voisins à de nombreux dangers.

En effet, le fait de ne pas ramoner votre cheminée peut provoquer un incendie qui pourrait se propager aux alentours.
Ensuite, le non-ramonage de votre cheminée peut également être à la base d’une intoxication due à la fumée ou à des gaz toxiques.

Cela pourrait donc tuer tous les habitants de la maison.

Vous risquez également de nombreux autres dommages financiers, puisque si un malheur survenait du fait de cette négligence, vous ne serez absolument pas couvert par les assurances.
Pour être à l’abri de toute déconvenue, il est conseillé de ramoner au moins deux fois par an sa cheminée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *