L’anti calcaire électronique, ça marche vraiment ?

Alors aujourd’hui, on va s’attaquer au sujet au calcaire.

Pourquoi?

C’est simple… et classique… Ma machine à laver le linge vient de me claquer entre les doigts à cause du calcaire. Je ne m’étais jusqu’à présent jamais vraiment posée la question de mettre des anti calcaires chez moi. Bon eh bien dommage…

Depuis, j’ai avancé sur le sujet et je vous partage donc ici ce que j’en ai appris. Je me suis notamment concentrée sur les anti calcaires électroniques afin de limiter la quantité d’adoucisseurs utilisés. Tant qu’à faire, si on peut penser au passage à Dame Nature, faisons-le.

Est-ce que cela fonctionne ?

Je n’en avais aucune idée alors j’ai commencé à me renseigner autour de moi et justement, une amie a posé chez elle l’anti calcaire électronique acheté sur le site https://spat.eu. Alors déjà, elle en est ravie. Bien sûr, elle n’a pas démonté sa machine à laver pour observer la résistance. Elle le voit surtout dans sa salle de bain. Plus aucune trace blanche issue du calcaire. C’est bon que l’anti calcaire électronique fait bien son job.

Quels impacts concrètement chez vous ?

Une fois le système anti calcaire mis en place, il aura plusieurs impacts, positifs bien sûr, chez vous.

Tout d’abord, et c’est ce que je recherche principalement, la durée de vie de votre électroménager va drastiquement augmenter. Les professionnels du secteur disent que cela va jusqu’à la doubler. Je vous avoue que je me serais bien passée de la dépense d’une nouvelle machine à laver alors bon…

Ensuite, sur le ménage. Moins de calcaire, moins de traces blanches dans la cuisine et la salle de bain… donc moins de temps pour nettoyer et moins de produits d’entretien ! C’est bon pour les économies, et bon pour la planète. Plutôt intéressant aussi. Il y a aussi d’économie d’électricité à la clef, mais je n’ai pas très bien compris pourquoi…

Comment choisir sa solution ?

Déjà, est-ce que vous en avez besoin ? Regardez d’abord la dureté de votre eau. C’est le Titre Hydrométrique (TH) qui définit la teneur en calcaire de l’eau chez vous. Certaines eaux sont plus calcaires que d’autres, en fonction des sols qu’elle traverse, de l’état de vos canalisations, etc… Le TH vous dira donc si vous avez besoin, ou non, d’un anti calcaire.

Voici un petit tableau récapitulatif :

eau douce : 0°F < TH ≤ 15°F

eau légèrement calcaire : 15°F < TH ≤ 25°F

eau calcaire : 25°F < TH ≤ 35°F

eau très calcaire : TH > 35°F

De mon côté, j’étais à 28, donc pas critique, mais calcaire tout de même. Ah oui, j’ai fait ce test avec un kit que j’ai acheté en grand magasin de bricolage.

Ensuite, il y a plusieurs possibilités. Un adoucisseur d’eau ou un anti calcaire électronique ?

Je suis partie sur la seconde option. Plusieurs raisons à cela :

1) Pas de produits chimiques.
Les anti calcaires électroniques utilisent ce qu’on appelle un aimant à calcaire, et non pas des sels ou autres produits divers.

2) C’est moins cher.
La solution m’a coûtée 450€ au total pour mon logement. Alors que sur les adoucisseurs, c’était déjà 500€, sans compter le prix de la pose.

3) Les minéraux restent dans l’eau.
Chez moi, je bois de l’eau du robinet alors quand j’ai vu que les anti calcaires électroniques préservent les minéraux de l’eau, cela a fini de me décider.

Et voilà, j’ai fait le tour !

A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *