Le lombricompostage : une technique innovante et écologique

Vous cherchez un matériel discret et pratique pour obtenir un compost de qualité ? Le lombricomposteur est l’allié idéal pour réaliser votre projet. Non seulement son installation ne nécessite pas beaucoup d’espace, mais son utilisation ne dégage aucune mauvaise odeur, contrairement à certaines autres méthodes de compost. La gestion de vos déchets compostables ne sera donc plus un problème.

Le rôle écologique du lombricompostage

Il est désormais possible de produire un compost fait maison. En pratiquant le lombricompostage chez vous, vous serez débarrassé de vos déchets de cuisine en les faisant composter au fur et à mesure. Les vers présents dans le contenant hermétique s’assureront de digérer vos épluchures tout en vous fournissant un fertilisant de qualité.

Vos déchets alimentaires seront alors transformés en compost, et vous pourrez dire adieu à l’achat d’engrais chimique pour vos jardinières, même si vous habitez en pleine ville. L’un des avantages majeurs du lombricompostage est en effet sa praticité : vous pouvez produire du compost en continu, même si vous ne disposez pas d’un jardin.

lombricompostage compost déchets alimentaires écologique

Une méthode de compost facile à mettre en place

Il est relativement facile de confectionner un lombricomposteur. La première chose dont vous avez besoin est bien entendu un contenant bien hermétique. Il faut qu’il comprenne une série de bacs avec des petits trous. Ce sont en effet ces microperforations qui vont permettre aux vers de se déplacer d’un plateau à l’autre. Le matériel comprend généralement 4 bacs :

  • la base permet de récupérer le “jus” produit par les vers,
  • le premier bac permet de recueillir le compost,
  • le deuxième bac contient les matières en décomposition
  • le troisième bac recueille les nouveaux déchets.

Il est toutefois possible de rajouter des bacs selon vos besoins. Pour enclencher le processus de compostage, il faudra d’abord mélanger les déchets avec du carton afin de nourrir les vers dans le premier bac. Vous devrez ensuite remplir les deuxième et troisième bacs plus abondamment pour y attirer les vers. Après 4 à 6 mois, le compost sera prêt à être collecté et le premier bac pourra être vidé puis rempli à nouveau. À la fin du processus, le premier bac reprendra alors la place du troisième bac et vice-versa.

Lombricompostage : quelques informations pour les débutants

À la différence d’un simple compostage, le lombricompostage ne demande pas une température élevée. La température idéale pour les vers se situe entre 15°C et 25°C. Il convient alors de ne pas mettre votre lombricomposteur à l’extérieur durant l’hiver, et de le protéger contre les rayons de soleil.

Quel que soit le modèle du lombricomposteur, il peut se fondre partout dans la maison, car il exige très peu d’espace. Dans la cuisine ou dans un coin de votre salon, il peut embellir votre pièce si vous choisissez un design moderne. Il ne dégage en outre aucune mauvaise odeur et les vers sont très discrets. Côté praticité, vous économiserez beaucoup de temps, car il n’est pas indispensable d’arroser et de remuer le compost régulièrement. Les lombrics se chargeront de la fermentation en toute autonomie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *