Qu’est-ce que le solivage ?

Le solivage est le travail de création d’un plancher en bois pour les pièces situées à l’étage d’un bâtiment. Cette étape de la construction consiste à assembler les solives (charpente en bois) qui seront destinées à supporter le poids du plancher, des meubles et des personnes qui utiliseront la pièce.

Pour qu’elles puissent supporter une telle charge, les solives sont solidement fixées. Les techniques utilisées pour leur pose permettent également d’assurer une parfaite stabilité à la pièce. Grâce au solivage, les occupants vont pouvoir profiter pleinement de la pièce et y installer tous les meubles qu’ils souhaitent sans fragiliser la structure.

Quelles normes pour le solivage ?

Complexe et précis, le solivage passe par plusieurs étapes et doit nécessairement être réalisé dans le respect de normes strictes. C’est la raison pour laquelle il ne peut être effectué que par des professionnels qualifiés. Si vous prévoyez la construction d’un bâtiment à étage avec un plancher en bois, n’hésitez pas à vous appuyer sur le savoir-faire de Mobe-construction-bois.fr pour bénéficier d’un solivage qui respecte toutes les normes.

Cette technique répond notamment aux normes décrites dans le Document Technique Unifié qui porte sur les différents types de constructions en bois.

Outre les règles en lien avec la construction proprement dite, le bois utilisé dans le solivage doit également être soigneusement sélectionné. Il doit avoir une certification qui va attester de sa qualité. Pour garantir la qualité de la construction et sa robustesse, il est recommandé de n’utiliser que des matériaux qui affichent les logos NF PEFC ou NF FSC. Ce sont des bois certifiés qui assurent la fiabilité, la qualité et la sécurité du solivage que les professionnels vont réaliser.

Bien entendu, en faisant appel à des professionnels, vous aurez généralement l’assurance de bénéficier de matériaux de haute qualité.

plancher bois solivage

Le calcul à réaliser pour la pose d’un solivage

La pose d’un solivage nécessite la réalisation d’un calcul indispensable. La réussite de l’intervention, c’est-à-dire la robustesse du plancher, prend en compte plusieurs facteurs. Pour connaitre le taux de charge par solive (en kg/m²), il faut tenir compte des points suivants :

  • le poids des matériaux,
  • la section de la solive,
  • la charge d’exploitation.

Les différents types de solives

Lors d’un solivage, les spécialistes vont poser horizontalement des pièces de bois. Elles seront supportées par des supports scellés au mur. Il existe différents types de bois ou solives utilisés dans le cadre d’un solivage.

Le chevêtre

Il s’agit d’une pièce d’assemblage réalisée en bois. Le chevêtre est destiné à relier les solives entre elles pour supporter le plancher. Le chevêtre est posé perpendiculairement pour assurer un bon maintien.

La solive d’enchevêtrure

La solive d’enchevêtrure est une pièce porteuse qui doit être encastrée par scellement de mur à mur. Elle va notamment supporter les chevêtres et les linçoirs.

La solive courante

C’est le bois qui est fixé entre les poutres, les chevêtres ou les murs. Il y a également le linçoir qui est posé entre les solives courantes et les solives d’enchevêtrure.

La solive boiteuse

Appelée également solive bâtarde, elle s’appuie sur deux éléments. Il s’agit la plupart du temps d’une poutre et d’un mur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *