Comment optimiser le traitement de l’eau de la piscine ?

Par ces temps de forte chaleur, la piscine est l’endroit idéal pour passer d’excellents moments de détente en famille ou entre amis. Mais pour profiter d’un bassin propre et d’une eau bien claire, il faut l’entretenir régulièrement. Cette tâche est souvent complexe et nécessite beaucoup de temps. Comme alternative, il existe de nombreux dispositifs efficaces pour traiter l’eau de la piscine. Ces solutions vous libèrent des corvées laborieuses et quotidiennes et permettent de gagner du temps et de l’énergie. Voici les principaux systèmes pour optimiser le traitement de l’eau de la piscine.

L’électrolyseur au sel de piscine

La piscine au sel a le vent en poupe en ce moment. Elle se définit comme un bassin dont l’eau est traitée par le mécanisme de l’électrolyse au sel. C’est un système plus bénéfique pour l’environnement et notre santé que les techniques à base de produits chimiques, notamment le chlore.

Au préalable, une grande quantité de sel est introduite dans l’eau (à peu près 40 kilos pour 10 000 litres d’eau). Au contact des électrodes de l’électrolyseur et sous l’effet du courant électrique basse tension, le sel subit une oxydation et devient de l’hypochlorite de sodium (chlore naturel). La substance obtenue va éliminer les impuretés et les déchets organiques contenus dans l’eau.

Cette solution de purification de l’eau de piscine est très bénéfique et les nombreux avantages de l’électrolyse au sel ne sont plus à démontrer : elle permet de traiter de manière optimale l’eau du bassin et vous facilite la vie au quotidien en limitant les corvées d’entretien. Quasi naturelle, cette méthode ne nécessite pas d’ajout de produits chimiques. Vous pouvez donc vous baigner en toute quiétude : l’eau est agréable, douce et non irritante. La seule contrainte de cette méthode est qu’il faut vérifier régulièrement le pH de l’eau afin de le rectifier au besoin. En effet, la soude générée dérègle l’équilibre de l’eau.

électrolyse au sel pour une eau saine

Le traitement au brome

Le brome fait partie des agents halogènes utilisés pour le traitement automatique de l’eau de piscine. Il possède de multiples fonctions. C’est à la fois un excellent anti-algue et un désinfectant. Le traitement à base de ce produit a donc plusieurs avantages. Assez efficace, ce traitement est totalement inodore, peu agressif et insensible aux rayons ultraviolets produits par le soleil.

Il y a deux procédures d’utilisation du brome pour purifier l’eau du bassin : vous pouvez distiller le produit sous forme de galets ou en pastilles.

Le traitement au chlore

Le traitement à base de chlore est l’un des procédés les plus populaires d’assainissement de l’eau de piscine. Et pour cause, le chlore est un bactéricide puissant et peu coûteux. Très abondant dans la nature, cet halogène est facilement accessible. Cependant, le chlore affecte la santé : sa présence dans l’eau de piscine peut engendrer la formation de composés organochlorés qui sont de probables sources de cancer. En plus, le chlore peut irriter la peau, les yeux ainsi que le système respiratoire.

D’autre part, cette substance est également nuisible à l’environnement. Les substances organochlorées qu’elle génère sont nocives pour les organismes aquatiques, car elles sont très toxiques. Par conséquent, conformément à la réglementation, il est conseillé de déployer ce traitement avec beaucoup de modération afin de préserver votre santé et l’environnement. Il faut toujours privilégier un traitement au chlore de courte durée. Cela passe non seulement par l’utilisation de quantités minimales à mettre dans l’eau, mais aussi par la limitation de la fréquence de l’opération.

Compte tenu de ces diverses contraintes environnementales et sanitaires, de nombreux propriétaires de piscines préfèrent se tourner vers des alternatives plus saines, à l’image de l’ionisation.

eau de piscine

L’ionisation pour traiter l’eau du bassin

Il s’agit d’un système alternatif de traitement de l’eau de plus en plus prisé à cause de son faible impact sur l’environnement et la santé. Le procédé de traitement de l’eau du bassin par ionisation est assuré par un équipement nommé ionisateur. Généralement connecté au système de filtration de la piscine, l’appareil éjecte des ions métalliques qui tuent les bactéries, les virus et les algues qui polluent l’eau. Ces ions sont principalement constitués de cuivre, d’un algicide et d’argent qui joue le rôle d’antimicrobien. L’avantage principal de cette méthode est qu’elle permet d’éliminer les polluants tout en limitant considérablement (de 70 à 90 %) l’usage de produits chimiques comme le chlore. Toutefois, elle est plus onéreuse, car vous devez acheter un équipement spécifique sans compter le coût de l’installation. De surcroît, elle fonctionne uniquement comme un système d’appoint. Ainsi, il faut toujours l’utiliser conjointement à un agent désinfectant (sel, chlore…).

Outre cela, le recours à ce traitement nécessite plus de rigueur : il faut contrôler assidûment les concentrations d’ions. De même, les électrodes doivent être renouvelées environ tous les quatre ans.

L’ozonation : une autre méthode de purification de l’eau

Tout comme la méthode d’ionisation, le système d’ozonation doit être déployé en complément au traitement de l’eau de la piscine avec des produits traditionnels. Le procédé est assez simple. L’appareil qu’est le générateur d’ozone convertit l’oxygène en ozone (O3) grâce aux électrodes ou lampes UV dont il est équipé. Une fois libérée dans l’eau, cette substance avec son fort pouvoir d’oxydation va détruire les composés organiques et autres substances responsables de la détérioration.

Cette méthode de purification présente plusieurs avantages. D’abord, il s’agit d’un procédé automatique dont l’efficacité est prouvée, car elle réduit l’irritation de la peau causée par les produits chimiques. Ensuite, elle n’a pas d’effets secondaires comme la modification du pH de l’eau, la formation de tartre, ou encore la corrosion. Pour finir, elle ne requiert pas une grande surveillance.

En revanche, l’ozonation n’est pas accessible à tous les budgets. En plus du coût d’achat et de l’installation, vous devez prévoir une enveloppe pour l’entretien qui doit se faire sur une base régulière, de même pour le changement des électrodes.

Par ailleurs, il est important de relever que l’ozonation est une technique de stérilisation de traitement de l’eau potable. Parce qu’elle est fiable et écologique, de nombreuses usines y ont recours pour assainir l’eau.

Le traitement par ultra-violet (UV) : une méthode douce pour purifier l’eau

Le traitement automatique par UV est résolument l’une des méthodes les plus douces pour purifier l’eau de votre bassin. Ce procédé sans chlore dispose de plusieurs atouts. Il est biologique et très respectueux de l’environnement. Le traitement par UV est très apprécié par les personnes à la peau sensible : il garantit un confort de baignade inégalé. De plus, il est compatible avec tous types de piscines et n’exige que très peu d’entretien et de surveillance. Mais comment fonctionne ce système ?

En réalité, il s’agit d’un dispositif équipé d’une pompe et d’une lampe UV. La pompe aspire le liquide et le fait passer dans le filtre pour subir un premier nettoyage. Par la suite, l’eau est conduite dans le purificateur UV qui se charge de la débarrasser des algues, bactéries, virus et autres microorganismes. Pour finir, le système procède au réglage du pH et renvoie l’eau purifiée dans le bassin.

Le traitement par UV est un procédé curatif. Selon la réglementation en vigueur, il doit alors être complété par un traitement préventif à base de doses minimales de produits désinfectants. Vous devrez par ailleurs prévoir un investissement conséquent, puisque le coût du dispositif est élevé, sans oublier qu’il faudra renouveler les lampes après une durée de fonctionnement allant de 5 000 à 15 000 heures en fonction de la marque.

En résumé, il est effectivement possible d’avoir une piscine propre et agréable pour la baignade sans effectuer de grandes corvées d’entretien. Il suffit de choisir la bonne méthode pour optimiser le traitement de l’eau de votre piscine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *