Aménager son balcon : un jardin devant sa fenêtre

Vous avez un balcon et vous préfèreriez avoir un jardin ? Tant mieux, car avec un peu d’aménagement, je pense que c’est possible d’avoir les deux.

Non, je ne vous fais pas une vilaine blague, c’est promis.

Ce n’est pas parce qu’on habite en ville et qu’on n’a qu’un petit balcon à sa disposition, qu’on doit se priver du bonheur de cultiver son petit bout de jardin. Entre les murs végétaux et les potagers en carré, les idées ne manquent pas pour organiser au mieux les espaces et profiter d’un petit coin de nature à la portée de tous. Il suffit de peu d’efforts pour transformer un simple balcon en petit coin de végétation. Les conseils pullulent, les initiatives se multiplient, pour nous expliquer à chacun comment contribuer, à notre niveau, à rendre ses droits à la nature.

Parlons-en ensemble.

Aménager son balcon en fonction de l’espace

Si votre balcon est petit, évitez les plantes ou les arbustes volumineux, qui gêneraient en plus l’aération : les plantes ont besoin de respirer, et vous ne voulez pas obstruer toute la lumière qui entre dans votre pièce. Optez plutôt pour des plantes peu gourmandes en terre, à planter dans des pots peu encombrants.

Autre solution pour aménager son balcon intelligemment : profitez des surfaces verticales, trop souvent négligées. Votre mur végétal peut consister en un simple treillage, contre lequel vous ferez pousser une plante grimpante. Par exemple, la passiflore, le jasmin ou la glycine poussent facilement et fleurissent à l’approche de l’été. Ca rend vraiment bien.

Par ailleurs, aucun espace ne se perd, vous pouvez mettre de petites fleurs de saison au pied de vos grimpantes. Quelle que soit la surface, vous pouvez recouvrir le sol en fonction du style qui vous plaît. Les caillebotis constituent la meilleure solution : peu coûteux, faciles à poser et à entretenir. Si leur largeur ne s’adapte pas exactement à celle de votre balcon, complétez avec du gravier, des pierres de votre choix, de la sciure ou des morceaux de revêtement spécial extérieur.

Aménager son balcon avec une pelouse synthétique… Bon plan ou mauvais plan? Certains imitent à la perfection un gazon bien entretenu. J’avais un a priori un peu négatif sur les pelouses synthétiques pour être tout à faire honnête… Donc j’ai fait ma curieuse et je suis allée regarder, et toucher, les différents produits dans les magasins de bricolage. Okay, ce n’est pas du naturel mais franchement, c’est quand même assez bluffant de réalisme. Bonne surprise…

Le mobilier, lui aussi, peut ne pas être encombrant. Une petite table et deux chaises, si vous les choisissez dans un matériau durables, resteront dehors toute l’année sans soucis (car qui dit petit espace extérieur, dit souvent petit espace intérieur aussi !). Pensez aussi à l’éclairage. Les guirlandes lumineuses et les photophores ne prennent pas de place et ajoutent un peu de vie à votre espace pour des soirées sympathiques.

En fonction de l’orientation et des saisons

Comment choisir les bonnes plantes pour aménager son balcon? On conseille généralement de laisser passer les 4 saisons avant de planter quoi que ce soit, afin de se rendre compte de l’exposition, de l’ensoleillement, et de bien choisir ses plantes. Pour avoir une base en toute saison, préférez les plantes persistantes – rien de plus triste que des branches vierges devant sa fenêtre tout l’hiver ! –, que vous pourrez agrémenter de fleurs dès le printemps (à planter dans le même pot), ou de plantes aromatiques l’été.

En bref, un seul mot d’ordre : le mélange entre ce qui fleurit et ce qui offre de belles feuilles ou des odeurs agréables.

Pensez que c’est aussi de l’intérieur que vous allez profiter de votre balcon. Le mobilier aussi devra être choisi en fonction de ces éléments. Si vous voulez pouvoir le laisser dehors en toutes saisons et vous éviter la corvée et l’encombrement de le rentrer, préférez-le en fibre de verre, plus résistante que le bois. Si vous aimez le côté rustique et la chaleur de ce dernier, pensez à traiter vos meubles à chaque saison pour en prolonger la durée de vie.

Dans tous les cas, essayez autant que possible d’harmoniser les pots et les meubles (mêmes tonalités de couleurs, matériaux proches…).

Dans la jungle des tendances

Les citadins se tournent de plus en plus vers l’extérieur, éprouvent le besoin d’aménager leur balcon et profitent donc du moindre espace pour se créer un coin de verdure et de respiration. D’où une débauche de nouvelles tendances qui foisonnent dans les magazines et autres salons.

Deux concepts explosent. Le mur végétal, tout d’abord. Chacun peut en fabriquer un à sa mesure. Pour les paresseux, et les paresseuses dont j’assume faire partie, il existe même des panneaux déjà prêts, montés sur roulettes, équipés d’un système d’arrosage intégré, proposant un grand choix de plantes. Autre tendance, dans le même ordre d’idée mais à l’horizontale, le potager en carré (sur le modèle du square foot gardening à la new-yorkaise).
Imaginez-vous, sur votre coin de balcon, récoltant vos légumes et vos fruits. Retour au jardin d’Eden ! Plutôt sympa, non ?

Je vous en parlerai dans un autre article, promis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *